Comment choisir son nouveau vélo électrique?
par KAMEO Bikes


Les ventes et leasing de vélos sont en pleine croissance. Chez KAMEO Bikes, on constate également une demande de plus en plus forte. Que cela soit pour des vélos de loisir ou comme nouveau moyen de transport, tout le monde veut un nouveau vélo !

Cependant, si beaucoup souhaitent s’équiper d’un vélo électrique, peu savent comment par où commencer. De multiples gammes - urbain, trekking, VTC, VTT, speed pédélec, pliable, route, gravel, cargo - s’offrent à vous avec des terminologies parfois obscures pour les non-initiés. On fait le point ensemble sur les critères essentiels afin de définir vos besoins et que vous puissiez ainsi choisir, en toute connaissance de cause, votre futur vélo préféré !

On commence par une question simple :
Sur quel type de parcours comptez-vous rouler ?

Route bétonnée ? Ravel ? Chemin de terre damé ? Chemin dans les bois ? Off-road dans les bois ? Le graphique ci-dessous vous indique les gammes de vélos compatibles avec les différents terrain de jeu.

Votre vélo est-il un outil professionnel ?
Votre compagnon de loisir préféré ?
Ou bien, vous envisagez une utilisation mixte ?

Si vous comptez utiliser votre vélo pour vos trajets domicile-travail, veillez à prendre un vélo tout équipé. L’équipement conseillé est :

  • Un porte paquet robuste pouvant supporter 25 kg
  • Des garde-boues rigides et, si possible, fixés au cadre ainsi qu’au porte paquet. Plus ils sont fixés, moins vous aurez de bruits et/ou de risque de frottement sur le pneu.
  • Une béquille
  • Des lampes connectées au moteur et à la batterie afin de ne pas devoir recharger des piles ou une batterie supplémentaire

Pensez évidement aussi à vous équiper pour vos trajets quotidien : casque, sacoche, vêtements imperméables en cas de pluie et gilet fluo.

Certaines gammes de vélo sont plus orientées loisir et d’autres pour les déplacements quotidiens. D’un côté, les vélos urbains, speed pédélec, cargo et les vélos pliants sont 4 gammes adaptées pour les trajets domicile-travail. A l’opposé, les routes, gravels et VTT ont plutôt une orientation loisir. Les vélos Trekking et VTC sont, eux, les vrais polyvalents !

Il est important de souligner que certaines gammes sont prévues pour des usages tout à fait spécifiques comme les Speed pédélec, pliants et cargo.

Les Speed pédélec sont des vélos avec une assistance électrique jusqu’à 45 km/h. Ils sont conçus pour les long trajets quotidiens. Ils demandent une immatriculation et un permis de conduire.

Les Pliants sont vos alliés pour combinés les différents modes de transport. Vous l’emmenez facilement en train ou dans le coffre d’une voiture.

Les Cargo et longtail sont là pour vous aider à transporter du matériel ou vos enfants à vélo

Comment vous positionnez-vous pour être à l’aise à vélo ?
Le type de cadre et sa taille influencent directement votre posture, il est impératif de les choisir pour avoir une position confortable.

Le vélo qui vous convient est celui sur lequel vous vous sentez bien ! Dans la plupart des gammes, vous retrouverez 3 types de cadres différents Wave (col de cygne), Trapèze, Diamant (tube supérieur à l’horizontale) – pour s’adapter à tous les cyclistes. Un cadre Wave est plus simple à enjamber qu’un cadre diamant et le trapèze est un intermédiaire.

Le genre ne définit pas le type de cadre. Les dames comme les hommes peuvent préférer un modèle droit ou un col de cygne, ce qui importe encore une fois, c’est votre confort !

Outre la capacité d’enjambement, la posture a de l’importance. Vous préférez une position plus sportive et penchée sur le vélo ou plus droite ? Prêtez-y attention, la géométrie du cadre joue énormément. N’hésitez pas à demander un conseil à votre vendeur. Un vélo avec une potence (la pièce reliant le guidon à votre fourche ) réglable en inclinaison vous permettra certainement de trouver l’ ajustement optimal. Cela aura néanmoins une limite liée au cadre, d’où l’importance de se faire conseiller.

Quant à la taille du vélo, elle est comparable à celle des vêtements. On retrouve des cadres de S à XL. Comme pour les vêtements, les tailles changent d’une marque à l’autre. Demandez donc le conseil de votre vendeur qui connait bien sa marque. En moyenne, vous pouvez considérer les valeurs suivantes :

  • >1m60 : S
  • 1m60< >1m75 : M
  • 1m75< >1m85 : L
  • >1m85 : XL

Choix final

Maintenant que vous savez le type de vélo que vous voulez acquérir, vous devez faire votre choix entre les différents modèles au sein d’une même gamme. Pour cela, il faudra prendre en considération votre fréquence d’utilisation du vélo, les kms que vous comptez parcourir, votre budget et naturellement, vos goûts et couleurs pour le look ! Pour l’assistance électrique, deux pièces complémentaires sont à spécifier : le moteur et la batterie. La partie qui suit est assez technique mais elle vous permettra de maitrisez tout ce qu’il faut pour choisir !

Nous prenons pour exemple les moteurs Bosch car ce sont les leaders du marché.

Comment comparer différents moteurs électriques entre eux ?

Le moteur a une puissance exprimée en watts (symbole W), généralement 250 W qui est la limite légale pour les vélos dont l’assistance fonctionne jusque 25 km/h. Ils ont donc tous la même puissance. La donnée qui est importante pour vous est le couple du moteur. Il correspond à la force d’entrainement du moteur. Plus il est élevé, plus votre vélo électrique grimpera facilement les côtes. Chez Bosch on retrouve des moteurs avec des couples allant de 40 à 75 Nm.

Vous retrouverez sur ce graphique les utilisations de prédilection de chaque moteur :

Conseils de KAMEO Bikes

En Belgique nous avons différents types de dénivelé. Nous vous conseillons au minimum les moteurs suivants selon votre ville et pour une utilisation vélo-taff  :

  • Bruxelles : Active line plus, 50 Nm
  • Liège : Performance line, 63 Nm
  • Namur : Performance line, 63 Nm
  • Charleroi : Active line plus, 50 Nm
  • Campagne relativement plate : Active line plus, 50 Nm
  • Campagne vallonnée : Performance line, 63 Nm
  • Ardennes : Performance line CX, 75Nm

De quelle batterie ai-je besoin ?

Chaque utilisateur souhaite maximiser l’autonomie de son vélo électrique. Il est difficile de quantifier exactement l’autonomie d’une batterie, un peu comme il est compliqué de prédire une distance réalisée par une voiture avec une quantité de carburant. Cela dépend fortement des conditions du trajet comme la vitesse et le profil du parcours. Cependant, il y a une donnée objective qui est la capacité de la batterie = l’énergie électrique stockée dans celle-ci. Cette information est donnée en Wh ( watt heure, c’est l’unité ). On peut comparer ceci au volume d’un réservoir d’une voiture.

Pour un même moteur et une même conduite, plus le réservoir est grand, plus on peut faire de km. C’est pareil à vélo ! Bosch le leader pour les batteries et moteur possède des batteries de 300, 400, 500 et 625 Wh. Pour vous faire une idée de l’autonomie nous vous invitions à simuler votre autonomie ici.

Autres composants

Le dérailleur, les freins, les suspensions sont les autres composants d’un vélo électrique. Il est difficile sans connaissances techniques ou une maîtrise du marché de différencier un bon composant d’un autre. Demandez conseil à des professionnels, cependant évitez les marques no-name et fiez-vous aux leaders de chaque catégorie comme SRAM, Shimano pour les dérailleurs qui vous proposeront des modèles robustes.

Rappel des points d’attention :

1. Type de parcours

2. Fonction du vélo

3. Position et taille

4. Fréquence d’utilisation et budget

5. Données techniques et situation

Finalement et avant tout, pensez à tester votre vélo avant de l’acheter c’est l’étape la plus importante qui vous fera savoir s’il vous est adapté.

Le dérailleur, les freins, les suspensions sont les autres composants d’un vélo électrique. Il est difficile sans connaissances techniques ou une maîtrise du marché de différencier un bon composant d’un autre. Demandez conseil à des professionnels, cependant évitez les marques no-name et fiez-vous aux leaders de chaque catégorie comme SRAM, Shimano pour les dérailleurs qui vous proposeront des modèles robustes.

Finalement et avant tout pensez à tester votre vélo avant de l’acheter c’est l’étape la plus importante qui vous fera savoir s’il vous est adapté.

Vous souhaitez organiser un test de vélos dans votre entreprise ?

Contactez-nous !

Pour toutes questions supplémentaires n’hésitez pas à nous contacter. Bon ride et à bientôt sur les routes !

Retour aux articles